En hommage à François Morin décédé au mois de juin 2016, la municipalité donne son nom à une place, plage de Saint-Elme – Rue Georges Lahaye

C’est avec une peine sincère que les Seynois, les amis de Saint-Elme, des Sablettes, de Mar-Vivo et de Tamaris, avaient appris le décès de François Morin, qui restera à jamais le Breton le plus seynois. Il a longtemps été membre de l’Office du tourisme, créant les animations culturelles dans les salles du casino (des rencontres corses, bretonnes, provençales, des soirées festives, etc.) et du premier bain de Noël, en 1986, devant l’hôtel Lamy, avec Paul, un autre créateur d’événements.

Pionnier dans la pratique des bains de mer, en été comme en hiver, et amoureux de la baie des Sablettes, il a convaincu les plus timorés à se mettre à l’eau en décembre. Membre actif, s’il en fut, de la protection des espaces maritimes autour de la rade, il a été le déclencheur de l’association MART (Mouvement d’actions pour la rade de Toulon et le littoral varois) et du contrat de baie qui perdurent et concrétisent ses souhaits pour que la Méditerranée reste toujours bleue ... On se souviendra de sa belle barbe blanche, de son humour, de ses colères parfois, mais surtout de ses convictions et de ses engagements clairs.

Les 20 dernières Réactions aux Actualités: